Xiaomi retiré de la liste noire américaine et peut de nouveau vendre des smartphones

Une bonne nouvelle pour les fans de Xiaomi. La marque n’est plus sur la liste noire des États-Unis. Les autorités américaines ont décidé de retirer Xiaomi de la liste. Elle est autorisée à nouveau à vendre des smartphones aux Etats-Unis. Une nouvelle qui permettrait au constructeur chinois de rattraper son retard et booster son chiffre d’affaires.

, Xiaomi retiré de la liste noire américaine et peut de nouveau vendre des smartphones

Victoire pour Xiaomi

La marque célèbre une belle victoire. La justice américaine a décidé de retirer désormais la marque de leur liste noire. Il faut souligner  que la firme d’origine chinoise, depuis le 15 janvier 2020, avait été déclarée indésirable par l’administration dirigée par Donald Trump. Ce destin est beaucoup bien différent de Huawei. Son cas est encore plus compliqué. Xiaomi est accusée d’être une entreprise militaire. L’administration Trump pense que Xiaomi est le bras armé de la Chine. La firme a entrepris une bataille judiciaire pour laver son honneur. Des éminents avocats et juristes de haut niveau ont été mis à contribution pour contester la décision du gouvernement américain. La cour de justice de Washington DC a tranché en donnant raison à Xiaomi. Il lui est permis de vendre désormais au pays de l’oncle Sam des produits de Xiaomi. Les investisseurs américains peuvent renouer contact avec la marque pour un avenir radieux.

BANDEAU PUBLICITE

Une décision tant attendue

Les autorités de Xiaomi sont très heureuses de la tournure de cette affaire. A travers un communiqué, elles ont salué le sens de justice de la décision. Elles ont démontré qu’elles ont subi un véritable acharnement de l’ancienne administration américaine. Cette décision de placer la marque sur la liste des sociétés militaires à la solde de la Chine Communiste est arbitraire. Ce n’était qu’un caprice du gouvernement Trump et le juge a su tirer le bon grain de l’ivraie. Xiaomi veut mettre tout en place pour continuer son combat devant les instances judiciaires américaines pour supprimer définitivement cette décision.

BANDEAU PUBLICITE

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

BANDEAU PUBLICITE