Android : un nouveau logiciel malveillant qui se répand à grande vitesse

A l’image de l’humanité ébranlée par le Covid-19, le monde des smartphones semblent connaître aussi une succession d’attaques par des logiciels malveillants. Cette fois-ci, les hackers auraient ciblé les téléphones mobiles fonctionnant avec Android pour répandre le malware. Ce dernier, baptisé FluBot par le Centre de cybersécurité l’ayant découvert, aurait un mode d’expansion déjà connu dans le milieu et se propagerait à une très grande vitesse.

, Android : un nouveau logiciel malveillant qui se répand à grande vitesse

Un nouveau malware aspirateur de données personnelles sur Android

Le Centre National de Cybersécurité du Royaume-Uni (NCSC) révèle l’existence d’un nouveau malware, nommé FluBot, qui affecterait les smartphones Android. Le logiciel malicieux arriverait sur un téléphone mobile par un SMS frauduleux provenant de prétendus services de livraison et invitant l’utilisateur à cliquer sur un lien qu’il contient pour installer une application de suivi d’acheminement de colis. En effectuant cette action, l’internaute permet au virus d’accéder à son smartphone. Après cette autorisation d’accès, FluBot s’attaque aux informations personnelles, surtout celles bancaires. Ensuite, il cible le répertoire de contacts pour atteindre d’autres personnes utilisant des appareils mobiles Android où le même scénario sera reproduit. En un temps record, le nombre de smartphones infectés va s’accroitre exponentiellement.

BANDEAU PUBLICITE

La prudence comme seul moyen provisoire de riposte

Comme il a été expliqué plus haut, le nouveau malware ne peut accéder aux données personnelles d’un utilisateur sans que ce dernier ne lui en donne l’autorisation en cliquant sur le lien du SMS frauduleux. D’où la nécessité pour chaque internaute de prêter davantage attention aux liens, souvent très incitatifs, qu’il reçoit avant de les accepter. En observant cette prudence, il se préserve, lui et ses contacts contre les logiciels malveillants issus de sources douteuses. Il est d’ailleurs recommandé de ne faire confiance qu’aux applications certifiées qui se retrouvent dans le Play Store.

BANDEAU PUBLICITE

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

BANDEAU PUBLICITE