Test : Keys-To-Go de Logitech, un clavier Bluetooth complet pour Android

C’est la première fois que j’écris sur un clavier Bluetooth et le résultat est plutôt intéressant, avec ce Keys-To-Go de Logitech. Vendu pour 69,90 €, ce clavier se démarque en premier lieu par son apparence.

D’un bleu profond et élégant pour cet exemplaire de test, l’accessoire aussi disponible en noir se remarque d’abord par son revêtement plutôt agréable. Ce FabricSkin, en mode « peau de pêche », offre d’ailleurs une protection plutôt efficace contre les éclaboussures ou les saletés.

Si l’utilisation de ce Keys-to-Go demande quelques instants de réglages, j’écris presque aussi vite avec ce modèle, après seulement quelques minutes d’utilisation, qu’avec mon bon vieux PC Toshiba Satellite.

logitech keys android

Sa taille réduite ne devrait pas me permettre d’écrire plus vite, mais la différence est assez minime pour ne pas être gênante.

A titre de comparaison, taper sur un clavier virtuel sur mon Nexus 5, qu’il s’agisse de celui de Google de Swiftkey ou de Swype, est loin d’être aussi efficace, me limitant généralement aux SMS et courts messages.

Autre point important, ce Keys-to-go offre l’avantage d’être presque complètement silencieux et il n’est pas trop encombrant avec ses dimensions ressemblant à une tablette compacte (24,2cm sur 13,7).

Par contre, pour les utilisateurs de plus d’1,90 mètres, les mains risquent de vite déborder du clavier.
logitech keys to go

Concernant les petits plus appréciables, on peut ajouter les boutons dédiés, accessibles en haut du clavier.

Sur Android 4.1 au minimum, on peut par exemple accéder à l’accueil, aux multi-fenêtres, mais aussi aux mails ou à la musique, tout en disposant de contrôle (lecture, pause, avance-rapide, retour, volume), ou encore les captures d’écrans.

En plus, le même modèle est également compatible avec Windows 7 et les versions ultérieures.

Par contre, s’il est possible d’utiliser des combinaisons de touches, pour couper ou coller, d’autres raccourcis comme le « Contrôle+Z », pour annuler une action, ne fonctionnent pas en revanche.

Ce n’est qu’un détail après tout et en ajoutant une souris à molette en plus, on n’aurait presque plus besoin d’un ordinateur, pour du traitement de texte, la gestion de mails ou la navigation en ligne.

Plus que jamais, une tablette ou même une phablette pourrait suffire pour la très grande majorité des utilisateurs.

J’aurais donc tendance à conseiller ce clavier, mais pas sûr que j’en aurais acheté un à titre personnel. S’il m’aurait clairement servi dans plusieurs situations (sur le terrain pour le boulot ou en vacances), le prix me fait un peu tiquer.

Pas car la qualité l’accessoire en elle-même ne serait pas à la hauteur du prix, mais plutôt car ça semblerait onéreux pour mon utilisation limitée au final.

A vous maintenant de vous faire votre avis,d’après mes impressions, en fonction des deux critères les plus importantes après tout : vos besoins et de votre porte-monnaie.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.