Test du Sony Xperia 10 II, le milieu de gamme à toutes épreuves

Nous avions hâte de tester l’Xperia 10 II car c’est le premier milieu de gamme de Sony avec un tél écran. Hâte aussi de savoir si la marque a sacrifié les autres composants pour garder un prix mesuré. Est-ce le cas? La réponse tout de suite dans notre test.

Le contenu de la boîte de l’Xperia 10 II

Pas de protections ici, c’est bien triste. Quand on voit que chez d’autres constructeurs, il peut y avoir une protection arrière et/ou le film plastique déjà posé sur le téléphone. Il n’y a même pas de chargeur rapide (18W). Sony a peut-être dû sacrifié le packaging pour pouvoir proposer un prix pas trop élevé.

le contenu de la boite de l'Xperia 10 II
un contenu un peu pauvre
Xperia 10 II, Test du Sony Xperia 10 II, le milieu de gamme à toutes épreuves
En partenariat avec
Xperia 10 II, Test du Sony Xperia 10 II, le milieu de gamme à toutes épreuves

Sony Xperia 10 II Dual XQ-AU52

Xperia 10 II, Test du Sony Xperia 10 II, le milieu de gamme à toutes épreuves
Rakuten Neuf 295.22 € Voir l'offre
Fnac Marketplace Neuf 314 € Voir l'offre
Amazon.fr Neuf 333.03 € Voir l'offre
Fnac Neuf 369 € Voir l'offre
Darty Neuf 369 € Voir l'offre
Plus d'offres?
Gpas Plus Neuf 421.45 € Voir l'offre
Xperia 10 II, Test du Sony Xperia 10 II, le milieu de gamme à toutes épreuves
Produit disponible sur
Xperia 10 II, Test du Sony Xperia 10 II, le milieu de gamme à toutes épreuves
Xperia 10 II, Test du Sony Xperia 10 II, le milieu de gamme à toutes épreuves

SONY Xperia 10 II - Smartphone Android - Ecran 6" OLED 21:9 - Appareil Photo triple capteur  - Noir

367,99 €
Voir l'offre

Design et caractéristiques de l’Xperia 10 II

Ressenti et prise en main

Quand nous avons pris en main le téléphone, nous avons adoré. Le format 21/9 y est pour beaucoup. Il est tellement peu large que c’est un régal en main. Il est trop haut pour être utilisé à une seule cela dit. Le bloc optique ressort du châssis mais il ne vient pas gâcher la préhension, il est bien placé. Il est pas trop lourd malgré sa batterie de 3600 mAh. Franchement, bravo Sony cette partie a été bien pensée.

Le tour du téléphone

On commence à avoir l’habitude de retrouver les mêmes composants. C’est pour cela que dorénavant nous changeons quelque peu le format. Afin de nous permettre de se concentrer sur d’autres pans du téléphone. C’est plus digeste pour le lecteur car ça fait trop à lire à force et ça nous évite la lassitude.

Plusieurs particularités sur cette face avant. D’abord, une led de notifications RGB (multicolore). C’est bien utile, surtout quand il y a plus beaucoup de batterie (ça clignote en rouge). Elle permet aussi de nous indiquer où en est le chargement (rouge, jaune et vert). Et bien sûr, elle clignote en cas de notifications entrantes. Ensuite, l’écran OLED de 6 pouces en full HD+. Grande première pour le milieu de gamme de Sony mais j’y reviendrai dans la partie écran. Et enfin, un haut-parleur. Les autres constructeurs nous ont habitués à placer ce dernier sur la tranche. Là il est en façade et c’est top mais j’y reviendrai dans la partie audio.

Sur les tranches, rien de bien fou. Si ce n’est la présence de la prise mini-jack, elle se fait de plus en plus rare. Le lecteur d’empreintes qui fait office de bouton d’alimentation. Il y a aussi le tiroir à cartes SIM et micro SD. Il a la particularité d’être ouvrable avec l’ongle. C’est bien pratique, on se balade rarement avec une tige d’extraction. C’est la première fois que nous prenons en main un smartphone estampillé Sony sans bouton dédié à l’appareil photo et c’est assez déroutant. Comme avec n’importe quel smartphone, il est possible d’accéder à ce dernier de plusieurs façons. Un double appui sur le bouton d’alimentation. En faisant glisser une icône sur l’écran de déverrouillage. Ou encore, un simple appui sur l’application.

Et enfin à l’arrière, rien de plus classique. Le bloc optique, composé des 3 capteurs qu’on a maintenant l’habitude d’avoir sur tous les téléphones grand angle (de 12 Mpx), ultra grand angle (de 8 Mpx) et un téléobjectif (de 8 Mpx).

le bloc photo de l'Xperia 10 II
l’emplacement du flash est original

Robustesse

Nouveau chapitre qui vient compléter notre test. Parce nous pensons que c’est logique de mettre en avant les efforts du constructeur quand c’est le cas. Ici, nous avons un téléphone certifié IP (poussière et eau). L’écran a une protection Gorilla Glass de niveau 6. De là à penser que c’est pour ça qu’il n’y a pas de protections dans la boîte, il n’y a qu’un pas. En tout cas, nous testons ce téléphone en été (la pire saison pour les téléphones) et nous sommes en pleine confiance.

Connectivité

Pas de compatibilité 5G ici, c’est dommage le téléphone ne pourra pas être utile au réseau. Cependant, sa connectivité 4G+ suffira pendant longtemps encore. Il y a un wifi et un bluetooth de cinquième génération. Un support du A-GNSS (GPS + GLONASS) et du NFC. Il est même possible de brancher un disque dur externe ou une clé USB. Tout est complet ici, c’est super.

Interface et navigation

Les amateurs d’Android stock seront ravis, nous n’avons pas l’impression qu’il y ait de surcouche tellement Sony a épuré « apparence ». Le constructeur a seulement ajouté son application et c’est tout. Android est devenu si mature qu’on dirait que Sony préfère se concentrer sur autre chose que sa surcouche. Petit regret cependant, il n’y a pas d’always on display. Un affichage de l’heure, de la date et des notifications entrantes sur l’écran éteint. C’est d’autant plus dommage que cette technologie d’écran permet cette fonctionnalité sans trop consommer.

La navigation est bonne, nous n’avons rencontré aucun ralentissement ou blocage.

L’écran de l’Xperia 10 II

Ici c’est magique, un écran OLED au format 21/9. Les bandes noires ont disparues, l’immersion est totale.

un film sur l'Xperia 10 II
la pilule rouge ou la pilule bleue?

C’est la première fois que cette technologie d’écran arrive sur du milieu de gamme. Et ce n’est pas pour nous déplaire. Les réglages sont même plus révélateurs.

les réglages d'écran de l'Xperia 10 II

Audio

Ici aussi, c’est pas mal du tout. Même si cela aurait pu être beaucoup mieux avec un deuxième haut-parleur. C’est dommage de se contenter d’une sortie audio mono, surtout avec un tel écran. Des haut-parleurs stéréo et l’expérience multimédia aurait été parfaite. À noter quand même que le fait que cette sortie soit en façade est plutôt appréciable. En effet, ça donne l’impression que l’image et le son proviennent du même endroit. Ce qui est bien aussi quand le haut-parleur n’est pas sur la tranche, c’est qu’il n’est pas obstrué lors de la prise en main à l’horizontale.

Performances et jeux

C’est ici que Sony a réduit les coups. Le téléphone ne souffre d’aucune lenteur. Mais il fera tourner les gros jeux avec des graphismes moyens. C’est dommage de proposer un tél écran si on ne peut pas en profiter au maximum.

La photo avec l’Xperia 10 II

De jour, c’est très correct voire excellent. Mais quand la luminosité baisse, c’est tout de suite plus compliqué. Malgré un mode « nuit » le résultat est pas loin d’être catastrophique.

En revanche, la polyvalence en photo est très agréable. Même si les résultats sont moins lumineux, l’ultra grand angle est assez bon. Le zoom optique X2 est plutôt satisfaisant, bien détaillé. Le mode macro semble très correct. Même s’il n’est pas mis en avant par la marque. Il y a aussi une icône pour effectuer un bokeh (flou d’arrière plan) que nous trouvons compréhensible au premier coup d’œil.

La navigation dans l’interface est bonne. Les différents modes sont regroupés à un même endroit. Il y a quelques raccourcis en haut. Les paramètres sont fournis, tout en restant clairs.

Autonomie et chargement

Pour ce qui est de l’autonomie, c’est impressionnant. Nous avons réussi à tenir jusqu’à 14 heures d’écran allumé. Même si nous pensons que le téléphone fera 10 heures en moyenne, c’est déjà énorme. C’est du côté du chargement qu’arrive la déception. Plus de 2 heures avec le chargeur fourni, c’est trop. Nous avons bien conscience qu’il faut respecter un certain tarif et qu’on ne peut pas exiger un chargeur 120 watts. Mais nous pensons qu’il y a un juste milieu. C’est énormément frustrant de se retrouver avec un adaptateur de 7,5 watts. Surtout que le téléphone est compatible power delivery (18 watts). Ça aurait été sympa de retrouver un chargeur de la sorte dans la boîte. Même si le gain n’est pas énorme (1 heure 50 pour un chargement complet), le geste aurait fait plaisir.

Sécurité de l’Xperia 10 II

Le lecteur d’empreintes n’est pas au meilleur endroit. Nous avons eu du mal à le paramétrer et nous avons fini par le désactiver, il ne marche pas très bien. Il n’y a pas de reconnaissance faciale. La sécurité n’est pas le point fort de ce téléphone et c’est bien dommage.

Points positifs

  • La prise en main
  • La led de notifications multicolore
  • La prise mini-jack
  • La certification IP
  • La navigation épurée
  • L’écran au format cinémascope
  • La polyvalence en photo
  • L’autonomie
  • Le haut-parleur en façade…

Points négatifs

  • …qui est malheureusement seul
  • Le contenu de la boîte un peu chiche
  • Pas d’always on amoled
  • Le processeur pas assez puissant
  • La qualité photo en basse lumière est inadmissible à ce prix
  • La sécurité vraiment mal pensée
  • Un chargement pas du tout satisfaisant

La note de Droidsoft pour le Xperia 10 II
16/20

Xperia 10 II, Test du Sony Xperia 10 II, le milieu de gamme à toutes épreuves
En partenariat avec
Xperia 10 II, Test du Sony Xperia 10 II, le milieu de gamme à toutes épreuves

Sony Xperia 10 II Dual XQ-AU52

Xperia 10 II, Test du Sony Xperia 10 II, le milieu de gamme à toutes épreuves
Rakuten Neuf 295.22 € Voir l'offre
Fnac Marketplace Neuf 314 € Voir l'offre
Amazon.fr Neuf 333.03 € Voir l'offre
Fnac Neuf 369 € Voir l'offre
Darty Neuf 369 € Voir l'offre
Plus d'offres?
Gpas Plus Neuf 421.45 € Voir l'offre
Xperia 10 II, Test du Sony Xperia 10 II, le milieu de gamme à toutes épreuves
Produit disponible sur
Xperia 10 II, Test du Sony Xperia 10 II, le milieu de gamme à toutes épreuves
Xperia 10 II, Test du Sony Xperia 10 II, le milieu de gamme à toutes épreuves

SONY Xperia 10 II - Smartphone Android - Ecran 6" OLED 21:9 - Appareil Photo triple capteur  - Noir

367,99 €
Voir l'offre

Conclusion

Est-ce qu’on vous conseille ce téléphone? Ça dépend, si vous en avez marre de prendre en main des téléphones toujours plus grands. Cet Xperia vous ira parfaitement. Sa robustesse renforcée  peut aussi être un critère recherché. Par contre si vous cherchez une bête de course, passez votre chemin. Mais en tout cas, Sony a bien réussi à surclasser son milieu de gamme. L’écran faisait défaut à cette dernière, ce n’est plus le cas. Il reste encore 2-3 choses à parfaire mais Sony est en bonne voie.