Test – Sony Xperia 1 III, il n’est sûrement pas fait pour vous !

Sony a sorti en cette année 2021 la troisième itération du smartphone phare japonais, le Sony Xperia 1 III. Hormis ce nom très long, c’est un smartphone très intéressant, qui promet beaucoup de choses, et les exécute très bien. Seulement, que ce soit pour son prix, ou ses fonctionnalités, il ne semble clairement pas destiné à n’importe qui.

Sony Xperia 1 III - Introduction

Notre avis en bref

Ce smartphone semble cocher tout ce qui fait d’un smartphone à 1300€, un très bon smartphone. Entre la photographie digne d’un pro, écran sublime et performant, autonomie correcte et performances au max, pourquoi ce smartphone ne vous conviendrait il pas ?

Le Sony Xperia 1 III est disponible à 1299€ sur le site de la Fnac.

Fiche technique

Sony Xperia 1 III, Test – Sony Xperia 1 III, il n’est sûrement pas fait pour vous !

12 MPX
8 MPX
(selfie)
12 MPX
12 MPX

Sony Xperia 1 III, Test – Sony Xperia 1 III, il n’est sûrement pas fait pour vous !

6.5 Pouces

Sony Xperia 1 III, Test – Sony Xperia 1 III, il n’est sûrement pas fait pour vous !

3840 x 1644
120 Hz

Sony Xperia 1 III, Test – Sony Xperia 1 III, il n’est sûrement pas fait pour vous !

Oled

Sony Xperia 1 III, Test – Sony Xperia 1 III, il n’est sûrement pas fait pour vous !

Android 11
Xperia UI

Sony Xperia 1 III, Test – Sony Xperia 1 III, il n’est sûrement pas fait pour vous !

256 Gb

Sony Xperia 1 III, Test – Sony Xperia 1 III, il n’est sûrement pas fait pour vous !

4500 mAh
30 W

Sony Xperia 1 III, Test – Sony Xperia 1 III, il n’est sûrement pas fait pour vous !

Snapdragon 888

Sony Xperia 1 III, Test – Sony Xperia 1 III, il n’est sûrement pas fait pour vous !

12 Gb

Sony Xperia 1 III, Test – Sony Xperia 1 III, il n’est sûrement pas fait pour vous !

Un smartphone photo très pro et complet

Article détaillé du Sony Xperia 1 III

Design et hardware du Sony Xperia 1 III

Le design de ce smartphone est sûrement l’un des points les plus importants. Il faut se rendre compte que Sony ne cherche pas à rencontrer la mode actuelle du borderless, mais de créer un smartphone pratique. Il tient bien en main, il est agréable à regarder, et mettre une coque dessus serait une infamie. Entre les capteurs qui s’assument tout en restant discret, le noir profond et la texture en main simplement parfaite, sur le design, rien n’est à redire.

Comme on peut le voir, la connectique n’est pas particulièrement renforcée. Bien que presque inexistante aujourd’hui, la présence de prise jack est à noter. On ne retrouve donc qu’un USB-C, qui permettra une recharge de 30W, assez longue. Le design ne cherche pas à faire du borderless, on retrouve donc deux bandes noires en haut et en bas. Celle du haut cache le capteur photo, et un témoin lumineux pour les notifications, la recharge … Cela reste pratique, pour alerter d’une notification, dont nous n’ayons pas entendu le bruit.

Ecran du Sony Xperia 1 III

C’est un second point central pour ce smartphone. Sony cherche avant tout à proposer un design soigné, une qualité photo digne des pros et un écran pour afficher ces belles photos. On retrouvera donc un écran 4K (peu utile sur une si petite surface, mais c’est à noter). Tout ceci est cadencé à 120 Hz, de quoi assurer une fluidité optimale.

Sony Xperia 1 III - Ecran éteint

L’un des points noirs de l’Oled demeure sa luminosité. Celle-ci est très basse, ce qui empêche presque de l’utiliser au soleil. Mais également, toutes ces caractéristiques folles, nécessitent une batterie importante, mais également des performances poussées.

Performances du Sony Xperia 1 III

Quand on regarde la fiche technique, on ne peut que se dire que les performances seront au rendez-vous. Et sans suspens, c’est le cas. Le snapdragon 888 épaulé par 12 Gb de RAM forment un combo des plus agréables et jouissifs possibles. Nous ne sommes pas non plus sur le Snapdragon 888+, dernier processeur de Qualcomm, mais le gap n’est pas assez significatif pour être noté.

Pour parler d’exemples concrets, la fluidité dans l’interface est complète, c’est presque l’interface qui ralentit le téléphone. C’est d’ailleurs un point plutôt négatif. Mais restons sur les capacités de ce Sony Xperia 1 III. Vous n’aurez aucun problème dans les jeux, que ce soit Asphalt 9 ou le dernier Call Of Duty Mobile.

Photo

Venons en enfin, le volet photographie de ce smartphone. Tout d’abord, il faut noter que l’application photo de ce smartphone est plutôt complexe. On retrouve plein de boutons partout, même plusieurs applications pour filmer, cela peut paraître chaotique pour quelqu’un de non averti. Mais cela n’empêche pas le smartphone d’exceller lorsque l’on prend un peu plus en main ses capacités.

Pour les différentes photographies ci-dessus, nous avons suivi les modes de zoom par défaut du téléphone. Le degré de zoom est particulier, mais au-delà, on ne va pas particulièrement loin. Un zoom x12.5 seulement au maximum, de quoi garantir encore une qualité photo correcte, sans « se mouiller ». On remarque tout d’abord que la colorimétrie reste plutôt cohérente entre les capteurs. Mais également, la qualité reste bonne, voire très bonne !

Sur des photographies plus standard, on remarque un petit problème, la couleur. Les arbres et la nature étaient plus vertes, plus saturées et plus colorées dans la réalité que ce qu’a retranscrit le Sony Xperia 1 III. Sur un sujet rapproché et immobile (un chat), avec une composition en plusieurs plans, le ciel se retrouve cramé. Même sur un paysage, cela devient limite, les nuages sont bousillés. Dès lors qu’un peu trop de lumière solaire vient s’incruster, le smartphone ne sait plus quoi faire.

Audio, logiciel et fonctionnalités du Sony Xperia 1 III

Ce smartphone s’orientant vers les professionnels de la photo, il est parfois complexe de prendre rapidement un cliché. Une antilope qui se promène devant nous pendant quelques secondes seulement, on ne doit pas perdre de temps à déverrouiller le téléphone, chercher l’icône … C’est pourquoi Sony a incorporé un bouton dédié, afin de lancer rapidement l’application photo.

Autonomie et Batterie du Sony Xperia 1 III

Avec toutes ses performances monstres, et un écran dopé à fond, une batterie imposante s’imposait. Mais elle n’est pas venue. En effet, malgré 4500 mAh, la batterie du Sony Xperia 1 III montre des faiblesses. Dans une utilisation vraiment peu énergivore, on atterrit autour de 36 heures d’autonomie, loin des 2 jours espérés sur un smartphone à ce prix. Cette utilisation est de l’ordre des réseaux sociaux, du web et quelques photos, rien de fou.

Mais une autre bête noire vient de la recharge. Alors que des constructeurs comme Xiaomi annoncent des durées de recharge de plus en plus restreinte, et cela en filaire mais aussi en sans-fil, Sony déçoit. Pour donner un ordre d’idée, en 1h28, on passe de 0 à 90%, puis pour les derniers 10%, il faut rajouter 15 minutes.

Conclusion : Que vaut le Sony Xperia 1 III ?

En somme, ce smartphone présente un réel intérêt si vous cherchez une qualité photo intéressante, un écran massif pour des séries, et des performances amplement suffisantes. Si vous cherchez un smartphone plus « power user », qui se recharge rapidement et qui ne chauffera pas lors de sessions de jeux par exemple, passez votre chemin. A ce prix de 1300e, le public visé et qui saura se laisser séduire semble restreint, mais le smartphone n’en est pas moins bon.

Le Sony Xperia 1 III est disponible à 1299€ sur le site de la Fnac.

16 sur 20 Note Droidsoft
Maximilien

Lycéen scientifique, mais surtout passionné de Technologie, et principalement de smartphones et accessoires connectés !

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.