Test – Nokia 8.3 5G : la brique qui ne fait pas le poids

Publicité

Nokia a présenté en septembre 2020 le nouveau smartphone de James Bond : le Nokia 8.3 5G. Vendu à 659€, c’est l’actuel fleuron de la marque. Si l’on doit encore attendre pour le voir dans « Mourir peut attendre« , nous avons dores et déjà pu le prendre en main et le tester.

Administrator please check availability of B08J3R62R8 on AMAZON

Notre avis sur le Nokia 8.3 5G

Quand nous avons reçu le Nokia 8.3 5G en test, nous avons tout de suite été surpris par la taille de la bête. 6.8″, c’est grand. Peut-être même un peu trop grand… surtout quand on pense à la gamme Nexus de Google qui comprenait une tablette d’à peu près la même taille ! Mais soit, il en faut pour tous les goûts et cette immense dalle saura peut-être trouver preneur.

Nokia 8.3 5G

Reste que le Nokia 8.3 5G peine à convaincre sur tout le reste. Ce n’est pas un mauvais smartphone en soit, mais il pâti clairement de la concurrence. Par exemple, Nokia met l’accent sur le programme Android One et ses deux ans de mises à jour garanti : où est l’intérêt quand des OnePlus, Samsung ou même Sony promettent jusqu’à trois ans au même prix ? Il est alors difficile de conseiller ce Nokia 8.3 5G par rapport aux concurrents — et c’est sans parler de l’écran qui n’est qu’LCD et des faibles performances en photo…

Fiche technique

 

Publicité
Nokia 8.3 5G, Test – Nokia 8.3 5G : la brique qui ne fait pas le poids

64MP
12+2+2MP
Selfie 24MP

Nokia 8.3 5G, Test – Nokia 8.3 5G : la brique qui ne fait pas le poids

6.81″

Nokia 8.3 5G, Test – Nokia 8.3 5G : la brique qui ne fait pas le poids

1080*2400

Nokia 8.3 5G, Test – Nokia 8.3 5G : la brique qui ne fait pas le poids

IPS LCD

Nokia 8.3 5G, Test – Nokia 8.3 5G : la brique qui ne fait pas le poids

Android 10
Android One

Nokia 8.3 5G, Test – Nokia 8.3 5G : la brique qui ne fait pas le poids

64Go
128Go

Extensible

Publicité
Nokia 8.3 5G, Test – Nokia 8.3 5G : la brique qui ne fait pas le poids

4500 mAh
Recharge 18W

Nokia 8.3 5G, Test – Nokia 8.3 5G : la brique qui ne fait pas le poids

Snapdragon 765G

Nokia 8.3 5G, Test – Nokia 8.3 5G : la brique qui ne fait pas le poids

6Go
8Go

Nokia 8.3 5G, Test – Nokia 8.3 5G : la brique qui ne fait pas le poids

5G

Fiche produit complète du Nokia 8.3 5G

Publicité

Unboxing

Le Nokia 8.3 5G vous sera livré dans une grande boîte rectangulaire relativement fine. Cette finesse se traduit par un manque évident d’accessoires fournis avec le smartphone. Ici, point de coque de protection. Nokia met seulement à disposition le strict nécessaire. On retrouve ainsi un câble USB-C vers USB-A, un bloc secteur et une paire d’écouteurs.

Unboxing Nokia 8.3 5G

Le bloc secteur ne permet qu’une recharge rapide de 15W. C’est un bien maigre contenu comparé à la concurrence. On pense notamment à l’un de ses rivaux directs, l’Oppo Reno4 5G, qui est bien plus généreux pour un prix de vente moindre. Dommage.

Design et prise en main

Le raté de l’unboxing se rattrape légèrement avec la prise en main. Légèrement seulement, puisque, bien que le Nokia 8.3 5G soit objectivement un très bel appareil, il est surtout très grand. Top grand, même. Alors oui, c’est vrai que le dos du smartphone est réussi, mais il est bien difficile d’appréhender le smartphone une fois dans les mains. Et sans coque, bonjour la glissade.

Sinon, smartphone Android One oblige, on retrouve toute l’artillerie Google… dont le bouton Google Assistant sur la tranche gauche. Le smartphone étant très grand, nous avons arrêter de compter les appuis accidentels. Et c’est sans parler du haut-parleur de la tranche inférieur, qui est souvent obstrué par la paume de votre main tant le smartphone est trop grand pour être confortablement pris en main.

Publicité

Écran

Nous avons déjà évoqué la taille de cet écran, presque 7″. Si cette diagonale répond certainement à une demande, on aurait tout de même aimé que Nokia intègre un écran OLED ou, à minima, un écran à haut taux de rafraichissement.

Nokia 8.3 5G
Un très grand écran

La dalle LCD est néanmoins assez bonne, poussant assez la luminosité pour être lisible en plein soleil. La pilule contenant le capteur à selfies sait se faire discrète, on regrette par contre le logo Nokia sur le menton. Il attire trop l’œil et vous rappelle la présence d’une bordure assez conséquente de nos jours.

Performances

Le Nokia 8.3 5G est équipé d’un Snapdragon 765G. Si ce processeur n’est pas le plus puissant, il reste plus que suffisant pour une utilisation quotidienne confortable. Nous avons lancé un benchmark sur Geekbench5 et nous avons obtenu un score de 608 en single-core et 1907 en multi-core. On obtient ainsi, à peu de choses près, les mêmes performances qu’un Oppo Reno4 5G ou d’un Mi 9T Pro, smartphone équipé d’une puce Snapdragon de série 8.

Jeux

Si un si grand écran s’est avéré être un poil pénible pour un usage quotidien, il faut bien admettre que c’est un vrai plaisir pour le jeu. Nous avons ainsi pu nous essayer à des parties d’Asphalt 9 ou encore Genshin Impact. Le Snapdragon 765G est taillé pour le gaming, nul besoin de s’inquiéter : tout tourne de manière fluide. Si vous voulez lancer Fortnite, vous pourrez jouer en qualité Epic à 30 images par secondes.

Jeu Nokia 8.3 5G

Performances photo et vidéo du Nokia 8.3 5G

Pourtant estampillé Zeiss, nous avons été déçus des performances livrées par le module photo du Nokia 8.3 5G. Les clichés manquent trop souvent de netteté et de contrastes. La plage dynamique n’est pas très large et les ciels deviennent vite illisibles. Sans parler des aberrations chromatiques.

Publicité

Si le module photo du Nokia 8.3 5G laisse apercevoir 4 capteurs, seulement 2 sont, dans les faits, réellement exploitables. Le capteur de profondeur aide certainement au mode portrait, mais il ne peut pas faire grand chose de plus si le cliché de base n’est pas bon. Quant au capteur macro, la petite résolution de 2MP est bien trop basse pour espérer prendre de beaux clichés.

En mode selfie, on a vu mieux. Le mode portrait a tendance à beaucoup trop assombrir vos photos, et le mode classique a les mêmes soucis que le capteur dorsal : plage dynamique pauvre, et netteté qui laisse à désirer.

De nuit par contre, le Nokia 8.3 5G ne s’en sort pas trop mal… à condition d’aimer les flares. Des reflets parasites provoqués par une source de lumière. Si certains peuvent y trouver un certain attrait esthétique, cela reste très gênant de ne pas pouvoir s’en débarrasser.

En vidéo, Nokia se rattrape bien en proposant un mode cinéma permettant de prendre le contrôle sur tous vos réglages. Le capteur dorsal permet de filmer jusqu’en 4K/30fps et le capteur selfie se paie même le luxe de pouvoir filmer en 2K/60fps.

Audio

Point de Dolby Atmos ou autre fonctionnalité ici, ce qui n’empêche pas la qualité audio d’être correcte. Nous n’avons pas eu de souci à connecter un Bose QC35 en Bluetooth, et avons été heureux de retrouver notre bonne amie la prise Jack. Le haut-parleur, malheureusement mono, est tout de même puissant et surtout ne sature pas ou très peu à haut volume.

Musique Nokia 8.3 5G

Logiciel

La surcouche d’Android One est la définition même de la pureté et Nokia n’a préinstallé aucune application à l’exception de Netflix, Amazon et My Phone, l’application maison qui n’est qu’un portail vers les services Nokia.

Android One promet deux ans de mises à jour majeures d’Android. Si un tel programme avait ses arguments il y a quelques années, qu’en est-il aujourd’hui ? La concurrence, à commencer par OnePlus et Samsung, promettent maintenant jusqu’à trois ans. Google lui-même tient également cette promesse sur des smartphones vendus au même prix, voire moins cher. À la rédaction de DroidSoft, on a du mal à comprendre l’intérêt d’Android One aujourd’hui — surtout qu’à l’heure où nous publions ce test, le dernier patch de sécurité du Nokia 8.3 5G est celui d’octobre 2020.

Connectivité

Le Nokia 8.3 5G est, vous vous en doutez, compatible 5G. Si la technologie n’est pas encore réellement à voir dans nos contrées, cela reste un bon point pour quiconque veut garder son smartphone sur le long-terme. En attendant, nous avons réalisé des speedtests en 4G ainsi qu’en Wi-Fi et n’avons pas noté de différences flagrantes avec nos autres smartphones ou ordinateurs.

Le Bluetooth, quant à lui, arrive en version 5.0. Nous avons un Bose QC35 II sur nos oreilles et tout s’est passé sans aucun encombre — en musique comme en appel.

En parlant d’appel, la qualité est bonne. Nos interlocuteurs n’ont pas noté de différences concernant le micro et, de notre côté, le haut-parleur permet de les entendre sans aucun souci.

Autonomie

C’est la bonne surprise du Nokia 8.3 5G. Avec une dalle aussi grande, nous avions nos réserves quant à l’autonomie de la bête. Mais, sûrement aidé par un Android pur couplé au Snapdragon 765G peu énergivore, nous avons pu obtenir un joli score de 8h13 temps d’écran allumé sur deux jours d’utilisation mêlant navigation web et Netflix.

On regrette la faible puissance du chargeur fourni, seulement 15W. Il faut alors compter plus d’1h30 pour charger le Nokia 8.3 5G de 0 à 100%… alors que la recharge rapide jusqu’à 36W.


Conclusion – Que vaut le Nokia 8.3 5G ?

On a mal à notre Nokia. Beaucoup ont grandi avec cette marque, et voir les ratés du Nokia 8.3 5G ne fait plaisir à personne. Si nous trouvons l’écran trop grand, nous ne pouvons l’incriminer sur ce point — la demande existe et nous nous devons de la respecter. Néanmoins, les pauvres performances en photo sont impardonnables à ce prix. Et c’est sans parler du programme Android One qui n’a plus vraiment d’arguments aujourd’hui : les concurrents proposent dorénavant jusqu’à trois ans de mises à jour.

Points positifs

  • Design réussi
  • Très bonne autonomie
  • Prêt pour le futur avec la 5G
  • (Port Jack)

Points négatifs

  • Capteur macro inutile
  • Prise en main pas évidente
  • Android One n’est plus un argument
  • Performances photo qui laissent à désirer…
13 sur 20 Note Droidsoft
Nokia 8.3 5G, Test – Nokia 8.3 5G : la brique qui ne fait pas le poids
En partenariat avec
Nokia 8.3 5G, Test – Nokia 8.3 5G : la brique qui ne fait pas le poids

Nokia 8.3 Dual SIM 128Go

Nokia 8.3 5G, Test – Nokia 8.3 5G : la brique qui ne fait pas le poids
Amazon.fr Marketplace Neuf 610 € Voir l'offre
Rue du Commerce Neuf 649 € Voir l'offre
Fnac Neuf 659 € Voir l'offre
Darty Neuf 659 € Voir l'offre
Cdiscount Neuf 659 € Voir l'offre
Plus d'offres?
Fnac Marketplace Neuf 659 € Voir l'offre
LDLC Neuf 659.95 € Voir l'offre
Rakuten Neuf 731.59 € Voir l'offre
Nokia 8.3 5G, Test – Nokia 8.3 5G : la brique qui ne fait pas le poids
Produit disponible sur
Nokia 8.3 5G, Test – Nokia 8.3 5G : la brique qui ne fait pas le poids
Nokia 8.3 5G, Test – Nokia 8.3 5G : la brique qui ne fait pas le poids

NOKIA 8.3 Bleu Smartphone Débloqué 5G - (Ecran : 6,81 Pouces – 8 Go RAM – 128 Go ROM - Double Nano SIM - Android) [Version Française]

609,00 €
Voir l'offre
Publicité
Mattis

Étudiant en sciences de gestion, j'utilise mon temps libre entre deux cours pour écrire des articles sur DroidSoft. ✍

Publicité