Qualcomm chute et MediaTek prend la première place sur le marché chinois

Qualcomm a publié son très attendu Snapdragon 888. Cela n’empêche pas sa part de marché de continuer de diminuer. Comme indiqué par CNBC, la part de Qualcomm en Chine a plongé en 2020. L’interdiction de Huawei par le gouvernement américain a eu un effet important sur l’ensemble du marché des smartphones. Qualcomm n’est qu’une autre victime des sanctions imposées à Huawei.

, Qualcomm chute et MediaTek prend la première place sur le marché chinois

Des dommages collatéraux très coûteux

Huawei était un acteur majeur sur le marché des smartphones avant les sanctions américaines. Ces sanctions ont interdit aux entreprises américaines de faire des affaires avec Huawei. En conséquence, Qualcomm a perdu beaucoup de ventes. Son concurrent MediaTek ne sait pas gêner pour occuper le vide qu’il a laissé. En 2020, 307 millions de chipsets ont été expédiés en Chine. Cela semble beaucoup. Mais c’est en fait une diminution de 20,8% par à l’année précédente selon CINNO Research. La société a enregistré une perte de 48,1% de ses expéditions en Chine. En conséquence, la part de Qualcomm en Chine est tombée à 25,4% en 2020. En 2019, la part de marché de la société était de 37,9%.

BANDEAU PUBLICITE

Le malheur des uns fait le bonheur des autres 

HiSilicon était devenu le numéro un en Chine au cours du premier semestre 2020. La nouvelle pression des États-Unis a empêché Huawei d’utiliser TSMC pour produire ses propres puces. Ce qui a fait chuter HiSilicon de 37% à 27,2% au second semestre 2020. MediaTek est intervenu et a commencé à fournir de grands noms comme Oppo, Vivo, Xiaomi et Huawei. Chacune de ces entreprises est très présente en Chine. Huawei est le plus grand, puis Vivo, Oppo et Xiaomi. Toutes ces entreprises produisent des appareils Android de milieu de gamme avec des spécifications haut de gamme.

La 5G devient plus répandue dans le monde, et son marché est toujours à gagner. Cependant, la Chine étant le plus grand marché 5G au monde, cela pourrait également nuire à la part de marché de Qualcomm. Qualcomm a sans aucun doute dominé l’ère de la 4G, mais désormais HiSIlicon, MediaTek et Qualcomm se valent tous dans cette nouvelle ère.

BANDEAU PUBLICITE

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

BANDEAU PUBLICITE