HarmonysOS : Xiaomi refuse de se servir de l’alternative à Android de Huawei

Huawei est monté aux créneaux pour démentir les informations de la mise  de ses smartphones sous Harmony OS. Cela ne sera point possible avant 2021.

Un canular

C’est bien ainsi que Huawei traite les informations qui ont circulé récemment sur l’arrivée imminente de son premier smartphone sous Harmony OS. La marque a souligné qu’elle reste fidèle à Android durant cette année 2020 malgré les fortes sanctions provenant des autorités américaines. Le groupe d’origine chinoise a fait savoir qu’elle ne pourrait amorcer la transition vers Harmony OS, son OS mobile maison que dès l’année prochaine. Richard Yu, dirigeant de Huawei, a dans la foulée évoqué les affres des sanctions prononcées à l’encontre de la marque par les autorités américaines. Celles-ci interdisent expressément à Huawei d’acquérir auprès de ses partenaires des puces. Huawei s’active à réfléchir et à concevoir de nouveaux moyens pour  résoudre ce souci. Pour l’instant, Huawei n’est plus en mesure de commercialiser les SoC Kirin nécessaires à ses smartphones.

Android remplacé par Harmony OS dès 2021

Huawei a été privé de licence Android ainsi que des services Google. La décision a été prononcée par le président américain Donald Trump. Le groupe chinois a donc décidé de développer son propre système d’exploitation à savoir Harmony OS. Il est réservé actuellement aux objets connectés de Huawei. L’OS serait utilisé incessamment sur les PC qui sont conçus par la marque Huawei. Global Times a confirmé que le premier smartphone sous Harmony OS ne pourrait sortir que vers la fin de l’année 2020. Le marché chinois servirait de premier test. Il va falloir attendre 2021 pour la commercialisation sur le marché international d’un Huawei smartphone doté d’un SoC 45 nm. Le PDG de la division mobile de la marque Huawei, Richard Yu, n’a toutefois pas confirmé les informations du Global Times dans les colonnes du journal IT Home. Il n’est pas question pour le groupe chinois de lancer même sur la marché chinois un smartphone muni d’un système d’exploitation maison en 2020. Néanmoins, un terminal mobile sans Android pourrait bien être commercialisé au cours de l’année prochaine.

Publicité
Publicité