HarmonyOS est une pâle copie d’Android par Huawei

Suite aux sanctions américaines, Huawei a décidé de travailler sur HarmonyOS, son propre système d’exploitation afin de remplacer Android. Le site Ars Technica a ainsi découvert dans le code source de ce dernier de nombreuses ressemblances avec l’OS de Google.

huawei harmonyos copie android

En 2019, des restrictions mises en place par les États-Unis sont venues mettre des bâtons dans les roues de Huawei. Le constructeur a ainsi dû utiliser une version open source d’Android sans les services de Google. Afin de se défaire de ce système d’exploitation pour smartphone, HarmonyOS est né. Seulement lancée en bêta en décembre dernier, cette alternative vient d’être passée au peigne fin par le site Ars Technica. Les premières conclusions sont sans équivoque : l’OS maison de Huawei est un fork d’Android, soit une pâle copie du code source de l’OS de Google.

BANDEAU PUBLICITE

HarmonyOS : pas si différent d’Android

Après avoir été annoncé comme un système d’exploitation totalement différent d’Android par le PDG de la division mobile de Huawei, il semblerait que la réalité soit totalement différente selon les dires de Ars Technica.

Après avoir fouillé dans le code du nouvel OS de Huawei, le site a déclaré à travers un article que l’entreprise chinoise avait simplement remplacé les mentions Android par HarmonyOS. Ainsi, la société se serait approprié une grande partie du code de la version open source d’Android. Le média ajoute qu’ “Après des heures de fouille sur HarmonyOS, je n’ai pas pu trouver un seul changement de fond par rapport à Android”. Huawei aurait ainsi d’après l’article “parfaitement copié chaque fonctionnalité d’Android 10”.

Une bien triste nouvelle pour les utilisateurs qui s’attendaient à avoir un OS totalement remodelé. Ceci dit, il est assez logique pour Huawei de commencer de cette manière. En effet, l’entreprise a pour ambition de faciliter la transition vers HarmonyOS grâce à sa surcouche Android EMUI 11. La façon la plus simple est donc de proposer son fork Android le plus rapidement possible. Ars Technica souligne tout de même que cette proximité causerait toujours une certaine dépendance de Huawei à Google afin de déployer de nouvelle fonctionnalité ou bien des patchs de correctifs et de sécurité.

BANDEAU PUBLICITE

Toujours tenté par l’expérience HarmonyOS ? Découvrez les smartphones compatibles et comment rejoindre le programme de bêta !

BANDEAU PUBLICITE

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

BANDEAU PUBLICITE